TOUS LES BILLETS BLOG

Bienvenue sur le forum et autres rubriques

Vous pouvez réagir sur un sujet ou sur plusieurs en cliquant ci-dessous et donner votre réponse .

Vous pouvez également  créer vos sujets, selon vos suggestions....

Inutile de s'enregistrer......Utilisation simplifiée......

Le site se réserve le droit de supprimer toute annonce non conforme .

Frontières terrestres algéro-marocaines

Frontières terrestres algéro-marocaines

Par : Saïd OUSSAD Mardi 10 mai. Une journée ordinaire dans une ville peu ordinaire. À Maghnia, le sujet premier des discussions tourne autour de la prochaine réouverture des frontières, fermées depuis 1994. L’interrogation n’étant plus sur l’éventualité d’une telle opération, les spéculations tournent autour de la date de cette réouverture, une certitude dans la plupart des bouches maghnaouies. Au-delà de l’aspect éminemment politique emballant cette décision, un leitmotiv qu’on retrouve dans les réponses officielles pour éluder la question, ce dossier, qu’Alger a toujours conditionné par le règlement de plusieurs points d’interrogation en suspens depuis des années de brouille, est perçu dans la ville frontalière comme une question de vie ou de mort. Économiquement s’entend

Lire la suite

ALGÉRIE-MAROC

Les relations algéro-marocaines connaissent, depuis quelques semaines, sinon une franche normalisation, du moins une certaine détente. Au niveau diplomatique et politique, le ton est assez conciliant en tout cas, des deux côtés des frontières.

Lire la suite

Maroc. La terreur frappe Marrakech

Maroc. La terreur frappe Marrakech

Le Maroc n'avait pas connu une telle attaque meurtrière depuis 2003. Un attentat a fait au moins quinze morts, dont plusieurs Français, hier, à Marrakech, sur la place la plus touristique du pays.

Très forte explosion.

Il était 11h50 hier, lorsqu'une très forte explosion a retenti dans le centre de Marrakech, sur la très touristique place Jamâa el-Fna. «J'ai entendu une très forte explosion; puis j'ai vu un panache de fumée noire au-dessus des lieux», témoignait Boris Thiolay, journaliste à L'Express et présent sur la place. «Tout le premier étage du café Argana», un lieu très fréquenté par les touristes, a été dévasté. La façade du café a été soufflée, les tables et les chaises de la terrasse ont été dispersées aux abords de l'établissement. L'explosion a, selon lui, provoqué un «mouvement de panique» sur la place, puis un afflux de plusieurs centaines de personnes devant le café touché. Très vite, la piste accidentelle est écartée. Pour les autorités marocaines, aucun doute.Il s'agit d'un attentat

Attaque la plus meurtrière depuis 2003

Il s'agit de l'attaque de cette nature la plus meurtrière dans cette monarchie d'Afrique du Nord depuis les attentats de Casablanca menés par des extrémistes islamistes, le 16mai 2003, qui ont fait 45 morts. En 2007, une tentative d'attentat avait été déjouée à Casablanca.

Tsunami de la jeunesse du monde Arabe

Suite au Tsunami de la jeunesse du monde Arabe, et après l’effondrement de deux dictateurs, et pas des moindres, que sont Ben Ali et Moubarak, les royaumes dictateurs du moyen Orient, craignent pour leurs trônes. Je vous donne en vrac les idées flashs qui me viennent à l’esprit sur les évènements de la Libye que je considère comme un coup fourré pour mettre un frein au vent de soulèvement démocratique et pacifique. Vous m’excuseriez si l’ordre des idées n’y est pas.

1) Le soulèvement « populaire » de Libye n’a pas été pacifique car très vite les insurgés se sont accaparés des armes et particulièrement des armes lourdes.

2) Les insurgés brandissait le drapeau de l’ancienne monarchie de Libye ce qui n’a pas été le cas pour la Tunisie et l’Egypte qui étaient elles aussi d’anciennes monarchies. Ce qui prouve que cette insurrection armée était téléguidée par les monarchies du Golf.

3) Le souffle du vent démocratique se dirigeait de l’Ouest il a commencé en Tunisie vers l’Est : il a commencé en Tunisie, il a atteint l’Egypte, le Yémen, le Bahreïn, la Syrie, Oman. A force d’avancer, ce vent de la jeunesse libre est devenu une tornade qui tourne autour des monarchies du Golf.

4) C’est ce qui fait trembler les monarchies Arabes.

5) Après des décennies de main mise sur les richesses issues du pétrole et le maintien de leurs propres peuples dans la misère et le chômage, les monarchies du Golf se sont rendus à l’évidence qu’elles vont être balayées par le Tsunami de la jeunesse du monde Arabe libre.

6) Il fallait trouver une solution, et très vite, pour arrêter cette tornade qui pourra également balayer non seulement ces monarchies mais également Israël ainsi que le pouvoir central d’Irak .

7) Il fallait trouver un ennemi commun, et la Libye, représentée par Khadafi était « leur solution ».

8) Khadafi venait de demander récemment aux réfugiers palestiniens à travers le monde de rejoindre leur pays la Palestine à l’aide d’une multitude de bateaux pour mettre l’ONU devant ses responsabilités et imposer une solution au problème palestinien qui n’a que trop duré.

9) Lors de l’exécution de Saddam Hussein, la Libye était le seul pays Arabe à avoir décrété trois (3) jours de deuil. Aujourd’hui, les Irakiens regrettent Saddam Hussein.

10) Khadafi était le seul dirigeant d’Afrique du Nord à avoir dit NON au projet de l’Union Pour la Méditerranée que Sarkozy ambitionnait de lancer pour tirer Israël de son isolement régional.

11) Lors de la revue de presse faisant suite à la visite de Khadafi en France, Khadafi avait dit le contraire de ce qu’avait avancé Sarkozy à la presse: Sarkozy s’était senti ridiculisé chez lui à l’Elysée et baissait dans les sondages d’où la perte du parti UMP lors des récentes élections cantonales de France.

Lire la suite

Lakad Harimna!

Lakad Harimna! لقد هرمنا

Lakad Harimna! لقد هرمنا

Comment exprimer mieux que ce cafetier tunisien aux cheveux blancs, Monsieur Ahmed El Hafnaoui, la signification profonde des révolutions qui se déroulent actuellement dans le Monde Arabe? Ses paroles sont les nôtres et ses larmes aussi. J’ai depuis longtemps cessé de m’intéresser à ce qui s’écrit sur le net et ailleurs à propos du jeu des grandes puissances et des manipulations et manigances qui ont lieu dans les coulisses, pour ne suivre que les pulsations de la rue et les mouvements imperceptibles qui traversent nos sociétés meurtries. Seule la réalité simple, celle du petit peuple qui souffre en silence et se rebelle de temps à autre, m’inspire et me donne encore la force de vivre dans ce monde qui craque de toutes parts et d’espérer un monde meilleur. Mohammed Bouazizi, le jeune martyr, et Ahmed El Hafnaoui, le combattant anonyme de la liberté et la dignité dont les cheveux ont blanchi avec la dictature imposée à son pays par des hommes dont l’appétit pour le pouvoir et l’argent était insatiable et le cœur dur comme la pierre, sont les héros du seul combat qui me semble digne d’être mené aujourd’hui : débarrasser notre région des dictatures pourries et ouvrir la voie à une nouvelle ère, celle de la démocratie et l’État de droit, de la liberté et la dignité.

Lire la suite

Pourquoi la Constituante fait peur au pouvoir

Pourquoi la Constituante fait peur au pouvoir

Le retour nécessaire à une Assemblée constituante, comme gage d’une promesse de changement effectif du système politique algérien, fait l'objet d’initiatives de certains partis. L’idée est diversement appréciée. Des partis au pouvoir — le FLN et le RND — rejettent la démarche de ceux qui soutiennent la mise en place d’une Assemblée constituante évincée en 1963. Le vent du changement souffle sur l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Pratiquement ce sont tous les systèmes post-coloniaux qui se trouvent, depuis le début de l’année 2011, fortement contestés par les populations de la région. Composées essentiellement de jeunes, ces sociétés exigent la mise en place, sans attendre, d’un nouvel ordre et des systèmes politiques qui divorcent avec les régimes qui ont confisqué les souverainetés populaires des dizaines d’années durant. En Tunisie puis en Egypte, cela s’est déjà réalisé. Au Yémen et en Syrie, le changement est sûrement en voie de réalisation. En Libye, le régime autoritaire d’El Gueddafi regimbe encore devant une opposition qui veut le déloger par la force des armes. La voix du changement s’élève aussi au Maroc, en Jordanie et même en Arabie Saoudite. L’Algérie n’est pas à l’abri. Depuis les violentes émeutes du 5 janvier dernier, les demandes de changement se multiplient. Les propositions aussi. Elles émanent toutes de l’opposition. Malgré une différence d’approche, ces propositions s’accordent sur un point : le changement radical du système. Et dans ce sens, l’idée d’aller vers une assemblée constituante, défendue par le président du FFS, Hocine Aït Ahmed, revient à nouveau sur le devant de la scène. Elle s’impose même, aujourd’hui, comme une solution à la crise politique dans laquelle patauge l’Algérie depuis l’indépendance.

Lire la suite

LA VENTE DES BILLETS POUR ALGÉRIE-MAROC TOURNE À L’AFFRONTEMENT

LA VENTE DES BILLETS POUR ALGÉRIE-MAROC TOURNE À L’AFFRONTEMENT

L’opération de vente des billets d’accès au stade du 19-Mai-1956 pour assister au match Algérie-Maroc, comptant pour les éliminatoires de la CAN-2012 a débuté, hier, aux alentours de 8h30. Vingt guichets ont été mis par les organisateurs à la disposition des supporters des Verts pour acquérir les billets dont le prix a été fixé, pour rappel, à 200 DA. Et comme il fallait s’y attendre, la vente a enregistrée un véritable rush de la part des jeunes de la ville de Annaba et des quatre coins du pays. En effet, dès les premières lueurs du jour, ils ont été des milliers à prendre place devant les guichets dans l’espoir d’obtenir le fameux sésame. Des queues de plus d’une centaine de personnes étaient déjà formées vers les coups de 4h, nous a dit un jeune homme qu’on a accosté sur les lieux et qui nous a indiqué, par ailleurs, que quelques-uns parmi les supporters ont préféré passer la nuit devant les points

Lire la suite

Comment faire respecter la zone d'exclusion autorisée par l'ONU au dessus de la Libye, un pays grand comme 2,5 fois la France.

Comment faire respecter la zone d'exclusion autorisée par l'ONU au dessus de la Libye, un pays grand comme 2,5 fois la France.

Sarkozy face à Kadhafi, au nucléaire...et aux cantonales

Quelle belle semaine ! L'opinion publique était d'abord tétanisée par les drames japonais : tremblement de terre, tsunami puis explosion de réacteurs, le tout en direct à la télévision. Comme prévu, notre Monarque Nicolas préféra défendre le business atomique du pays. L'ambition nucléaire française ne se discute pas. Mais son véritable enjeu était en Libye. Notre shérif s'était enfin trouvé un épouvantail à sa hauteur. En quelques heures, par un revirement dont il a le secret, Sarkozy avait désigné Kadhafi à la vindicte internationale. Quand, jeudi soir, le Conseil de Sécurité approuve enfin le blocus du ciel libyen, la Sarkofrance exulte. Et en quelques heures, par un aveuglement dont elle a le secret, la France médiatico-politique redevenait sarkophile.

Libye : “Kadhafi essaye de jouer au plus malin…”

Libye : “Kadhafi essaye de jouer au plus malin…”

François Chignac :On a néanmoins l’impression qu’il a toujours un coup d’avance.

Claude Moniquet : Monsieur Kadhafi a une personnalité qui est extrêmement intéressante et qui est complexe. Lorsqu’on l‘écoute parler, quand on écoute ses discours, c’est un pas en avant, un pas en arrière. Il l’a pratiqué dans chacun de ses discours depuis le début de la crise. Je crois que l’on est une fois de plus dans la même pathologie. C’est quelqu’un de complexe, entouré de personnes qui sont complexes, avec des réseaux d’intérêts, que ce soit ses fils ou certains de ses conseillers comme Monsieur Moussa Koussa

Lire la suite

ALGÉRIE-MAROC:Les Américains poussent-ils au dégel ?

Par Mohamed Benchicou 
Mardi, à la surprise générale, le ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi, a révélé l’existence du projet d’études d’un gazoduc algéro-marocain pour approvisionner le royaume à partir de Hassi Rmel. Ainsi donc, l’Algérie envisage de vendre du gaz au Maroc, en dépit de la guerre froide que se livrent les deux pays en raison du conflit au Sahara occidental

Mieux : M. Yousfi a ajouté que le partenariat énergétique algéro-marocain va aboutir à la conclusion prochaine d’un partenariat entre Sonelgaz et le bureau marocain de l’électricité et du gaz et d'un projet commun «d’arrimage » au marché européen. Curieux... L'initiative est d'autant plus étonnante que l'Algérie a, jusqu'ici, soigneusement évité une collaboration avec Rabat dans le domaine du gaz. En dehors des droits que le Maroc perçoit pour le passage du gaz d’Algérie vers la péninsule ibérique, par le gazoduc Pedro Duran Farrell, aucune coopération ne lie les deux pays. Mieux, un nouveau gazoduc, le Medgaz, entrera bientôt en service et reliera directement l’Algérie à l’Espagne, alors même que les capacités du premier ne sont pas pleinement utilisées. Alors, comment en eston venu à parler d'un prochain gazoduc algéro-marocain pour approvisionner le royaume à partir de Hassi Rmel ? La réponse est dans la fracassante déclaration, mercredi 23 février, lors d'une conférence de presse, de Mourad Medelci, ministre des Affaires étrangères, qui nous apprend que le Maroc et l'Algérie ont convenu d'une «initiative politique destinée à renforcer leurs relations bilatérales », que «des efforts étaient faits par l'Algérie et le Maroc pour favoriser un climat positif» et que «l'Algérie travaille à accroître ses relations avec ses amis et frères marocains». La sortie de Youcef Yousfi était ainsi annoncée dans ce discours de nouveau type, comme l'une des premières concrétisations de cet accord algéro-marocain dont personne n'avait deviné l'existence. «Trois ministres vont se rendre dans les deux pays en mars prochain pour discuter des moyens nécessaires d'insuffler une nouvelle dynamique aux relations bilatérales dans des domaines sensibles, notamment l'énergie et l'agriculture» Quelques jours auparavant, et pour mieux attester d'un état d'esprit nouveau entre Alger et Rabat, le ministre marocain des Affaires étrangères, Taieb Fassi Fihri, déclarait à la TV marocaine que Rabat était prêt à accueillir des membres du gouvernement algérien pour commencer une «ère nouvelle ». «Ere nouvelle», «initiative politique», «nouvelle dynamique aux relations bilatérales»...

Lire la suite

 

                                                           

Ce site permet une communication sans frontières et en continu : en effet avoir un site internet permet d’obtenir une vitrine de notre activité, de notre passion, etc. accessible partout dans le monde 24h/24h et 7 jours/7 jours. Internet est le seul support de communication de masse permettant de diffuser a la fois du texte, des photos, de l’audio, et des vidéos. Cette capacité en fait un support particulièrement riche, vivant et dynamique ; grâce à internet les échanges entre les hommes se sont particulièrement développés et accélérés. Nous allons à la rencontre des autres, nous proposons des contenus aux internautes, qui les feront vivre en les commentant, en participant à notre forum …MERCI…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site