TOUS LES BILLETS BLOG

Bienvenue sur le forum et autres rubriques

Vous pouvez réagir sur un sujet ou sur plusieurs en cliquant ci-dessous et donner votre réponse .

Vous pouvez également  créer vos sujets, selon vos suggestions....

Inutile de s'enregistrer......Utilisation simplifiée......

Le site se réserve le droit de supprimer toute annonce non conforme .

La Libye ensanglantée: le "Viva la Muerte" de Kadhafi

La Libye ensanglantée: le "Viva la Muerte" de Kadhafi

Kadhafi prêt à rester au pouvoir jusqu'au dernier libyen

La révolte libyenne en extension fait face à une terrible contre-révolution organisée par le régime de Kadhafi et ses appareils. La révolte des libyens contre le régime est couteuse en vies humaines : un millier de morts au moins. Le bilan dépasse déjà les pertes cumulées enregistrées en Tunisie et en Egypte. Le discours terrifiant de Kadhafi qui dispose encore des milices et des mercenaires laisse présager d’un cout encore plus élevé.

Lire la suite

"La Libye de Kadhafi n'existe plus"

"La Libye de Kadhafi n'existe plus"

Le colonel Kadhafi, ivre de violence meurtrière, résiste encore à Tripoli. Son pouvoir ne s'exerce plus que par sa capacité à faire couler le sang de son peuple. On a assisté au scénario de la fuite, avec Ben Ali. Puis à celui du bannissement, avec Moubarak. Avec Kadhafi, c'est la haine finale, le carnage qui laisse augurer le pire dénouement. En Libye, la quête démocratique est recouverte par la guerre civile froidement voulue par Kadhafi. L'homme qui est apparu halluciné et ivre de violence meurtrière sur les écrans, le mardi 22 février, est en fait la caricature d'un passé qu'on espère révolu. Kadhafi n'est pas encore tombé mais il n'est déjà plus rien, rien d'autre qu'un assassin de masse. Son pouvoir ne s'exerce plus que par sa capacité - encore tristement réelle - à faire couler le sang de son peuple. Le système politique qu'il a bâti est en ruines, comme le prouve le changement de drapeau spontanément décidé par les insurgés de Benghazi: les trois couleurs de l'ancienne monarchie (qui a proclamé l'indépendance du pays en 1951) - rouge, noir, vert - ont remplacé le vert uni voulu par le dictateur dans un de ses innombrables délires. L'homme qui s'est exprimé, ce jeudi 24 février, par téléphone sur les ondes et les antennes, sans que l'on sache s'il s'agit d'un enregistrement ou d'une conversation en direct, est l'autre face d'un pervers sans limites. Il s'est montré à la fois totalement inconscient du degré d'exaspération de son peuple et soucieux de ranimer l'esprit des tribus qui composent le peuple libyen. En l'espace de deux jours, il n'ose plus - ou ne peut plus - paraître: soit parce qu'il est terré, soit parce qu'il n'a plus le contrôle de l'appareil de communication officiel.

Lire la suite

Bouteflika n’a rien vu !

Bouteflika n’a rien vu !

Le Vent de la dignité et la souveraineté contre les diables de la planete SOUFFLE et il Vient du Ciel Divin.

VENGEANCE RATEE

 

LEILA TRABELSI PLANIFIAIT POUR  METTRE A FEU ET A SANG LA REVOLUTION DU JASMIN AVEC LA COMPLICITE DE SON AMANT MAAMAR EL GUEDDAFI QUI SE DERNIER VISAIT BIEN LA DESTRUCTION DE LA REVOLUTION TUNISIENNE .UN JOUR TU SERAS PENDU COMME TOUS LES CHEFS ARABES QUI ONT UTILISES LA POPULATION COMME DES COBAYES

KATHAFI LE DIABLE

Le très influent théologien qatari d'origine égyptienne cheikh Youssef Al-Qardaoui a émis lundi une fatwa, appelant sur la chaîne Al-Jazira l'armée libyenne à assassiner le numéro 1 libyen : "Que quiconque de l'armée libyenne peut tirer une balle sur Mouammar Kadhafi pour en débarrasser la Libye le fasse", a-t-il déclaré.

el kat-hafi qui veux dire en arabe "EL GUATTE EL HAFI"

REGARDEZ LES DIFFERENTS VISAGES DU DIABLE EN TRAIN DE SE MOQUER DE L'ISLAM

UN VRAI CLOWN

 

 

 

 

CHRONIQUE DE LA CHUTE ANNONCÉE D’UN ÉTAT-VOYOU

 Energie et immigration clandestine, la Libye guedhafienne croit tenir l’Union européenne au moyen de ce méga-chantage, le banditisme d’Etat. El Guedhafi dynastie, c’est fini, c’est du pipeau. Politiquement, il ne reste presque pas grand-chose, presque rien, des poussières. Cependant, ce régime sanguinaire, vieillissant, sans scrupules, sans état d'âme, fera du mal, encore du mal, beaucoup de mal. L’ex-cyrénaïque payera cash un lourd tribu avant de se débarrasser de la Gueddafi-Connection. Seïf El Islam le pressenti — avant la révolte, évidemment — pour le trône de la Jamahiria l’a déclaré. Plutôt deux fois qu’une. Ça sera nous qui dicterons les règles du jeu, les «réformes», les changements ou vous «subirez le chaos», et c’en sera fini de la Libye. Juste après les menaces de «l’héritier du trône», Tripoli après Benghazi, Tobrouk, El Baïda, s’embrase, s’enflamme, devient brasier. Les Gueddafi ne s’attendaient pas à une riposte vaillante du peuple. Ils ont donc redoublé d’horreur et de férocité. Des mercenaires acheminés par les airs, des armes distribuées aux pro-Maâmar, des casernes vidées, des commissariats de police saccagés, des vivres stockés pour affamer les récalcitrants. Benghazi, la ville rebelle, la cité antique qui a la première sonné le tocsin de la révolte, est devenue cité fantôme, où tout, à tout instant, peu basculer. Les chefs des tribus, aux pouvoirs important en Jamahiria, sont en conclave permanent pour dénouer l’affaire. L’armée, affaiblie par les 42 ans de règne de Gueddafi, ne semble pas en mesure de rétablir l’ordre. Quel ordre ? Les militaires, d’ailleurs, ne donnent aucunement des signes de loyauté au dictateur. Ce dernier s’appuie sur des milices privées et des contingents de la police privatisées pour son propre compte. Les policiers sont divisés, les trois quarts ne veulent pas obtempérer aux ordres criminels des Gueddafi. La Libye bascule dans le chaos. Les étrangers quittent le pays et les grandes compagnies pétrolières vont cesser leurs activités. La BP, toute «british», a annoncé la fin de ses activités en Libye jusqu’à plus informé. Certes, Gueddafi est fini, il est fait comme un rat. Les USA et l’UE s’inquiètent sérieusement de l’après-dictature. Pour le moment, Bruxelles a renforcé son dispositif de surveillance en Méditerranée (Frontex) pour endiguer le flux migratoire que le colonel mettra en mer d’Ulysse pour nuire aux 27. La chute, imminente, de Gheddafi sera fracassante Aziouz Mokhtari

Libye : Kadhafi prend le risque d'encourager une guerre civile

Libye : Kadhafi prend le risque d'encourager une guerre civile

Un Mouammar Kadhafi très menaçant. Alors que les manifestations, violemment réprimées par le régime, continuent en Libye, Mouammar Kadhafi s'est exprimé pour la première fois en direct sur la télévision d'Etat, mardi 22 février. Il a menacé les manifestants armés de la peine de mort et appelé ses partisans à descendre dans la rue. Dans son discours, le dirigeant libyen a rejeté d'emblée les appels à son départ du pouvoir, clamant : "Mouammar Kadhafi n'a pas de poste officiel pour qu'il en démissionne. Mouammar Kadhafi est le chef de la révolution, synonyme de sacrifices jusqu'à la fin des jours." Il a longuement parlé de la situation à Benghazi, épicentre de la révolte, y revenant à plusieurs reprises, opposant les habitants de cette ville au reste des Libyens, dans un ton très proche d'un appel à la guerre civile.

MONDE ARABE:État de révolte générale

«Les populations arabes veulent en finir avec cette exception qui fait d’eux des hommes soumis. Les citoyens arabes veulent choisir ceux qui les gouvernent. Leurs revendications sont politiques.» Ces propos ne sont pas ceux d’un officiel américain ou d’un responsable d’ONG de protection des droits de l’homme. Leur auteur n’est autre que le prince marocain Hicham El Alaoui qui s’exprimait, jeudi, sur le plateau de France 24. Le cousin de Mohammed VI a résumé en quelques mots l’état d’esprit et la volonté de changement qu’ont en commun des millions de personnes à travers le monde arabe. De Sanaâ à Rabat, en passant par Manama, Mascate, Damas et Benghazi, tous ceux qui sortent braver la répression des régimes en place ne souhaitent qu’une seule chose : un changement démocratique. Aujourd’hui, il n’est plus question de douter. Les révolutions tunisienne et égyptienne ont prouvé que tout est possible. Les régimes de Ben Ali et de Moubarak sont tombés, pourquoi pas les autres ?

Lire la suite

Marseille : Rassemblement unitaire de soutien aux peuples algérien et marocain

 

Le collectif Solidarité Maghreb organise ce dimanche 20 février à Marseille un rassemblement unitaire en solidarité avec les peuples algérien et marocain. Ce rassemblement interviendra en soutien à la marche prévue à Alger le samedi 19 février et au rassemblement prévu le 20 février au Maroc. Dans les deux pays des appels à des changements démocratiques sont lancés par la société civile.

  

 

LE JOUR "J " arrivera incha allah pour la reunification du maghreb

 

LES PREMIERES DAMES DES PAYS ARABES

   

   

 les épouses de dictateurs jouent souvent un rôle central dans la vie économique et politique de leur pays.Au fil du temps, ces femmes recherchent juste le pouvoir et l’argent, tout comme leurs maris.Cette capacité à accumuler les richesses, à faire main basse sur l’économie pour ses propres profits, marque souvent  durablement les populations

 

                                                           

Ce site permet une communication sans frontières et en continu : en effet avoir un site internet permet d’obtenir une vitrine de notre activité, de notre passion, etc. accessible partout dans le monde 24h/24h et 7 jours/7 jours. Internet est le seul support de communication de masse permettant de diffuser a la fois du texte, des photos, de l’audio, et des vidéos. Cette capacité en fait un support particulièrement riche, vivant et dynamique ; grâce à internet les échanges entre les hommes se sont particulièrement développés et accélérés. Nous allons à la rencontre des autres, nous proposons des contenus aux internautes, qui les feront vivre en les commentant, en participant à notre forum …MERCI…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site