VACCIN CONTRE LA GRIPPE A.Que feront les femmes enceintes ?

La campagne de vaccination risque de ne pas atteindre l'objectif que lui ont assigné les autorités sanitaires. Jusqu'à aujourd'hui, le personnel de la santé n'est pas tout à fait convaincu de la conformité du vaccin contre la grippe A(H1N1). Et d'abord en milieu hospitalosanitaire, où la campagne de vaccination lancée mardi dernier par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le nombre de personnes vaccinées est très limité. D'un côté, la mort d'une femme médecin quelques jours après sa vaccination à Sétif, n'a fait que compliquer les choses.

De l'autre, le silence du ministère de la Santé a ouvert les portes à tous les genres de rumeurs. Un médecin nous a confié que: « Je vais mourir pour une raison ou une autre. Alors il faut laisser Allah choisir cette raison, pas moi. Je suis près des spécialistes et la plupart d'entre eux refusent de se faire vacciner. Alors je ne me ferai pas vacciner et je ne conseillerai à personne de le faire. » Son collègue refuse catégoriquement de se faire vacciner, surtout qu' « ils nous obligent à signer une décharge les désengageant des conséquences de cette vaccination.» Une infirmière nous affirme que son chef de service ne s'est pas vacciné, « alors j'ai conseillé à tous mes proches de ne pas le faire et je ne vais pas me faire vacciner. Seulement, il est important de respecter les règles d'hygiène afin d'éviter la contamination.» Aujourd'hui, c'est les femmes enceintes qui vont se faire vacciner. Ainsi le ministère de la Santé opte pour la vaccination de plus de 655 000 femmes enceintes. Hier, lors d'une visite aux services de maternité de plusieurs hôpitaux de la Capitale, nous avons enregistré une grande hésitation chez cette tranche, la plus vulnérable au virus H1N1, selon les spécialistes. Mais, est-il possible de trouver une chaîne dans les salles d'attente après toute cette polémique ? En tout cas c'est ce que nous allons constater aujourd'hui. Il est à noter que le pays est confronté à une propagation inquiétante de l'épidémie de la grippe A. Les estimations actuelles donnent le nombre de 100 000 personnes déjà affectées par l'épidémie, dont 746 cas confirmés et 47 décès dûment recensés par les autorités sanitaires. Ces mêmes autorités ont déclaré, par ailleurs, leur crainte de la multiplication exponentielle de ces chiffres, vu qu'elles s'attendent à une plus large propagation de l'épidémie dans le mois en cours. Le respect de certaines règles d'hygiène reste la meilleure solution pour éviter la contamination du virus, surtout, si la personne n'est pas vaccinée. Ces simples gestes permettent de réduire les risques de transmission du virus de la grippe A(H1N1). Il s'agit du lavage régulier et fréquent des mains au savon liquide, de préférence plusieurs fois par jour, notamment, en rentrant à la maison et avant chaque repas. L'utilisation des mouchoirs jetables pour se moucher, éternuer ou tousser réduit aussi la transmission du virus. Afin de se rassurer, toute personne ressentant une forte fièvre, toux, courbatures et une grande fatigue doit consulter la structure de santé la plus proche. Abla Selles

 

                                                           

Ce site permet une communication sans frontières et en continu : en effet avoir un site internet permet d’obtenir une vitrine de notre activité, de notre passion, etc. accessible partout dans le monde 24h/24h et 7 jours/7 jours. Internet est le seul support de communication de masse permettant de diffuser a la fois du texte, des photos, de l’audio, et des vidéos. Cette capacité en fait un support particulièrement riche, vivant et dynamique ; grâce à internet les échanges entre les hommes se sont particulièrement développés et accélérés. Nous allons à la rencontre des autres, nous proposons des contenus aux internautes, qui les feront vivre en les commentant, en participant à notre forum …MERCI…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site